Hambourg deviendrait-elle à la mode ?

6

11 janvier 2017 par S. Martineau

Votre timeline ne parle que de Trump ou de Macron ? Pas de bol. La mienne ne parle aujourd’hui que de Hambourg et de sa nouvelle fierté architecturale : la Philharmonie de l’Elbe (qui est inaugurée au moment où j’écris ces lignes).

Le chantier a été suffisamment long et compliqué (voir à ce propos le bon résumé de MonHambourg) pour laisser le temps aux Hambourgeois de s’habituer à sa silhouette, d’abord bardée de grues, puis libérée depuis quelques mois. Quelques mois qui ont confirmé que les esprits chagrins sont devenus minoritaires : difficile ces temps-ci de trouver quelqu’un pour dire un mot contre l’Elbphilharmonie.

La presse internationale conquise

Et l’effet n’est pas que local. Mon alerte Google Actualités sur Hambourg, qui ne me livre généralement que des articles sur les galères sans fin des clubs de foot locaux, est désormais bien fournie en papiers élogieux sur la ville, sa modernité et sa Philharmonie.

Rien que ces dernières semaines, on a parlé de Hambourg dans Télérama, sur Konbini, sur le site du Routard, celui de l’Hebdo (« Hambourg : la métropole qui prend sa revanche ») et sur SkyScanner (qui nous rappelle que Karl Lagerfeld est Hambourgeois).

Le New York Times a même intégré Hambourg à sa liste des 52 lieux à visiter en 2017.

La Philharmonie de l'Elbe (2015) - photo Sébastien Martineau

La Philharmonie de l’Elbe (2015) – photo Sébastien Martineau

Hambourg, sous-estimée

En préparant cet article, je suis aussi tombé sur ces « 72 heures à Hambourg : les meilleures adresses d’une ville sous estimée ».

Sous-estimée donc, Hambourg. Sans doute.

Pas dans l’espace germanophone toutefois. Dire que l’on vient de Hambourg, cela suscite presque toujours une réaction intéressée chez les Allemands ou les Autrichiens.

Par contre, la ville est rarement une étape pour les touristes collectionnant les grandes villes d’Europe. Ils lui préfèrent Berlin, Munich, Cologne ou Dresde.

Hambourg n’a pas de vieille ville baroque comme Dresde, pas l’aura internationale de Berlin, pas la cathédrale de Cologne ni le Karneval, pas de Fête de la bière. Elle a… des comédies musicales… en allemand. Difficile à vendre à un public étranger. Et le « Michel », sa plus célèbre église.

Je force un peu le trait. Il serait injuste de ne pas citer ici sa Speicherstadt, sa ville des entrepôts. Lors de mon premier passage à Hambourg, j’étais resté en admiration devant cette cité de briques et d’eau, qui a depuis fait son entrée au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Le blogueur britannique John Heaven, Hambourgeois d’adoption, posait un jour la question lors d’une discussion à laquelle j’assistais : Hambourg est-elle une ville internationale ? Sa réponse : oui et non. Et il avançait l’hypothèse que c’est justement parce que la ville se vend si bien auprès des Allemands qu’elle ne sait pas se vendre ailleurs.

La Philharmonie de l’Elbe va-t-elle soudain faire de Hambourg un aimant à touriste ? Aucune idée. Mais une chose est sûre : six ans après mon premier passage, je continue de découvrir régulièrement des coins de la ville qui me font dire que je vais rester encore quelque temps au bord de l’Elbe. Si vous êtes sages, je vous ferai un petit post sur mes endroits préférés.

Bon il se fait tard. Le concert d’ouverture vient de se terminer. Bonne soirée !

 

Publicités

6 réflexions sur “Hambourg deviendrait-elle à la mode ?

  1. affranchie dit :

    Arrivée par hasard sur votre page, je repars abonnée et avec en prime l’envie soudaine d’aller à Hambourg😃

    Aimé par 1 personne

  2. Halli hallo ! J’ai quand même l’impression que Hambourg est aussi trés appréciée par les étrangers. La plupart des personnes que je rencontre qui y sont allées ont adoré, et tout le monde me conseille cette ville. C’est d’ailleurs pour ça que Hambourg fait partie de ma liste de voyages en Allemagne !
    Après, tout le monde me dit aussi que c’est très différent du sud, on y parle le Hochdeutsch et il y fait plus froid…mais je me ferai ma propre opinion quand je l’aurai vue ! Les comédies musicales allemandes me tentent bien…^^
    Tschüßi!
    Laure

    J'aime

    • S. Martineau dit :

      Moin Laure! Le froid, c’est une légende. Le vent moins 😉 Mais pour un premier passage à Hambourg, je conseille quand même d’attendre le printemps.
      Et ce que tu dis est vrai : généralement, les gens qui connaissent sont emballés (j’ai eu souvent de la visite et je ne me souviens pas que quelqu’un ait été déçu), par contre ceux qui ne connaissent pas n’ont pas forcément une image en tête. Alors qu’on a déjà plus ou moins une idée sur des villes comme Amsterdam, Barcelone, Prague. Sur Hambourg, les gens pensent souvent le port, donc industrie, donc gris, froid, nordique. Brrr…
      Enfin, quant à la langue, je ne crois pas que ce sera un souci. Ils parlent quel dialecte par chez toi ?
      Sébastien

      J'aime

      • Salut Sébastien ! Par ici ça parle « Hessisch » : « Moje » pour bonjour, « Ei gude » pour comment ça va…et il y a tout un dictionnaire ! J’ai une amie qui vient de Hambourg et elle m’a déjà dit j’avais pris « l’accent du sud » (qu’elle n’aime pas beaucoup) ! 😉 En tout cas cette amie m’a dit la même chose que toi, elle me conseille d’y aller au printemps ! Je vais essayer de me programmer ça. En attendant, merci pour ta réponse et schönes Wochenende!

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Bang !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 40 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :