Le soleil et les Allemands : « c’est compliqué »

4

16 juin 2015 par S. Martineau

"Sunflower" (Image CC BY par skyseeker / flickr)

« Sunflower » (Image CC BY par skyseeker / flickr)

Les Allemands souffrent d’un traumatisme collectif méconnu : ils se sont persuadés qu’ils sont en manque de soleil.

Depuis que je vis en Allemagne, la météo est quasiment toujours comparable ici et en France (disons la moitié nord). À deux ou trois degrés près. Mais le ressenti est bien différent. Chaque rayon de soleil est une bénédiction. Chaque heure nuageuse un signe de plus de l’injustice météorologique mondiale.

Tels des tournesols sur pattes, à la première éclaircie, les Allemands se ruent sur le meilleur banc, la terrasse la mieux exposée… et immanquablement, le même réflexe : le visage tourné vers l’astre solaire. Pas un seul rayon ne doit être perdu.

Vous voulez repérer un seul Allemand perdu parmi des étrangers dans un parc ? Allumez le soleil, vous verrez tout de suite l’effet Tournesol.

Dans une grande ville comme Hambourg, on peut ainsi observer la migration des chercheurs de soleil. Tel bar dont la terrasse est pleine le matin vers 10h est déserté l’après-midi. La journée s’organise en fonction de l’éclairage.

N’y a-t-il qu’une table au soleil, c’est la course au premier qui s’y installera. Pour les autres, c’est mauvaise humeur assurée. Seul un nuage passant au-dessus de la table en question saurait les réconcilier avec le monde.

"the last flight" (Image CC BY-SA par Martin Fisch / flickr)

« the last flight » (Image CC BY-SA par Martin Fisch / flickr)

En Allemagne, on ne peut pas seulement se réjouir depuis l’intérieur quand il fait beau dehors.

Il faut sortir dès que le temps se dégage, puis rentrer, puis ressortir, puis re-rentrer (oui, à Hambourg le temps change vite, il y a toujours du vent)…

Cette pulsion est profondément ancrée dans les mentalités dès l’enfance. « Il fait beau, va jouer dehors », chuchote une petite voix venue du passé dès que le soleil se pointe.

J’ai un temps cru qu’il s’agissait d’un phénomène limité à quelques personnes de mon entourage. Mais la lecture d’un article il y a quelques mois m’a confirmé que non. Plusieurs acteurs y expliquaient à quel point la pluie représente un soulagement. La pluie n’exige rien d’eux. Le soleil, lui, est un maître sans humour et sans patience.

Quant aux peuples qui pratiquent la sieste pour échapper aux heures les plus chaudes de la journée, ils sont considérés avec méfiance par les Allemands. Surtout que – on ne va pas se mentir – ce n’est quand même pas un hasard s’ils sont tous surendettés. Ah les Südländer

 

Publicités

4 réflexions sur “Le soleil et les Allemands : « c’est compliqué »

  1. S. Martineau dit :

    Désolé pour la réponse tardive. Le mauvais temps (il faut bien le dire) ne me pèse pas trop, mais il est vrai que la différence avec ma région d’origne est moins marquée. Je viens des environs d’Orléans. Et puis là on vient d’avoir quelques jolies semaines d’été, c’était quand même pas mal ! (Ouais 3 semaines de soleil dans l’année…)

    J'aime

  2. Personnellement, je souffre un peu du manque de ciel bleu … Les rayons de soleil me manque … Je ne suis pas très loin de chez toi, à Bremerhaven si tu connais … Et donc c´est souvent gris …
    Et venant du sud de la France où le ciel est pratiquement toujours bleu (si si), je t´assure des fois j´ai du mal ! Haha
    Mais cela joue juste de temps en temps sur mon moral …. Car malgré ca, l´Allemagne je l´aime !

    J'aime

  3. Et c’est aussi pour cela que les Allemands passent presque TOUS leurs vacances à Mallorca !! Ils ont beau considérer les sudistes avec méfiance, ils adorent faire les touristes dans ces pays. Les Allemands sont les rois du tourisme en Espagne, aux Canaries, à Majorque… Comme tu le dis si bien, c’est la recherche du soleil !
    Mais c’est un aspect que j’apprécie en Allemagne, car en effet ils vont très facilement sortir boire un verre en extérieur, ils sont friands de terraces, barbecue, pique-niques, fêtes de rues…c’est plutôt convivial !
    PS : personnellement je suis à Francfort donc le temps n’est pas trop mal ici (en été, ah ah) 😉

    J'aime

  4. […] De trois : les Grecs ne savent pas gérer leur argent. Tout le monde le sait de toute éternité. Tous les bons experts en endettement du café du coin vous le diront. On ne peut pas faire confiance à des gens qui passent autant de temps au soleil. […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Bang !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 40 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :