Les enfants allemands ont-ils le droit de faire du bruit ?

1

1 mai 2015 par S. Martineau

IMG_5983

Ah, la vie dans la grand ville et ses inconvénients. On veut des petits magasins accessibles à pied, des bars, des restos… mais surtout pas sous ses fenêtres. Le bruit est vécu par beaucoup de citadins comme une source de stress. Les gens se tapent sur les nerfs, mais ne voudraient pour rien au monde aller vivre à la campagne. Masochisme ?

J’en viens au fait : l’un des quotidiens locaux, le Hamburger Abendblatt, raconte dans son édition d’hier  (je n’ai pas trouvé l’article en ligne mais le site de la Tagesschau en parle ici) que la Cour fédérale allemande (Bundesgerichtshof, basé à Karlsruhe) a dû se prononcer sur une affaire de nuisances sonores.

Le locataire d’un pavillon situé dans le quartier de Harburg, à Hambourg, avait décidé de réduire de lui-même son loyer parce qu’il se considère victime du bruit dégagé par le terrain de sport situé à côté (ce genre de terrain multi-sport entouré de grilles), dans l’enceinte d’une école. Un équipement construit après son arrivée dans le quartier. Bon, moi je dis rien, mais s’installer à côté d’une école quand on est sensible au bruit…

Enfin donc, le proprio dudit pavillon a saisi la justice locale, qui a donné raison au locataire, puis un peu moins raison (on lui a accordé une baisse de loyer de 20%, puis 10%), puis a renvoyé la balle à la Cour fédérale.

Et celle-ci répond en substance que le droit des enfants à faire du bruit doit être protégé. L’article explique même que ce droit a été renforcé ces dernières années et que sa protection est inscrite dans le Bundesimmissionsgesetz, une loi consacrée aux nuisances environnementales (bruit, autres formes de pollution…).

La Cour renvoie le bruyant ballon à la justice régionale, en précisant que le bruit causé par des adolescents est, lui, moins protégé.

J’aime assez l’idée que la justice défende le bordel sonore enfantin.

Publicités

Une réflexion sur “Les enfants allemands ont-ils le droit de faire du bruit ?

  1. Assez d’accord sauf que vue l’éducation anti-autoritaire allemande, ça devient vite insupportable : exemple hier chez des amis musiciens la petite fille de 4 ans s’amusait à taper sur la grosse caisse sans que personne n’ose lui dire de freiner ses ardeurs! Conversations impossibles…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Bang !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 40 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :