Comédie allemande en Dolby Bavard

3

24 janvier 2015 par S. Martineau

"Kinosaal" (Image CC-BY-ND par Boris Koch /flickr)

« Kinosaal » (Image CC-BY-ND par Boris Koch /flickr)

Foi d’ancien projectionniste, ça devient de plus en plus difficile d’aller au cinéma.

Alors souvent je me dis que c’est parce que j’ai la flemme, que les films sont tous doublés en allemand au ciné du coin – les Allemands aiment le doublage encore plus que les Français, c’est dire – et que le ciné des mes rêves, le Savoy, est à l’autre bout du monde. Enfin, à 35 minutes en vélo.

Mais en fait, il y aussi une autre raison qui me rend l’expérience de moins en moins séduisante : les gens. Leur voix. Leur pop-corn. Leur rire pas synchron’.

Sérieux, dites-moi, je suis parti de France depuis 5 ans, mais est-ce que là-bas aussi les spectateurs ont décidé que parler pendant le film, c’était devenu normal ? Que les 8 personnes susceptibles de partager ton mètre carré avaient très très envie de vivre une séance en Dolby Bavard 7.1, avec deux canaux venant de tes cordes vocales hyperactives ?

Immunité pour le doyen

Hier soir, c’était au moins du 12.1. Il y avait le vieux à deux sièges à droite, qui commentait tout en direct. Il paraît que c’est un truc de génération. Et puis comme c’est un « doyen », j’ai rien dit.

Y avait au moins deux bavards au rang derrière, livrés avec la boîte de pop-corn géante qui va bien avec. Celui dans mon dos reprenait à peine son souffle entre une tirade et un grain de maïs. Je lui ai fait les gros yeux.

C’est peu après que des petits coups ont commencé à faire trembler mon fauteuil de temps en temps. J’ai refait les gros yeux. Apparemment, c’était pas lui. Il m’a regardé sans comprendre.

J’ai compris, j’ai compris !

Je ne vous ai pas dit que c’était une comédie allemande, donc non-doublée. En théorie, ça réduit le risque que les gens rient à contre-temps parce qu’ils ont lu le sous-titre alors que la blague était passée depuis 30 secondes.

Mais je sais pas si ça tient au public de ce ciné en particulier, mais plus ça va et plus je remarque que les gens rient davantage pour marquer qu’ils ont capté qu’il y avait une blague, que parce qu’ils l’ont trouvée drôle.

Du coup, ils rient quand même à contre-temps. À cause de ce petit décalage de temps de réponse entre l’aire de l’humour et l’aire du langage.

Le sommet du genre a été atteint il y a quelques mois lors d’une séance de Philomena. On a dû changer de place. Et même après ça, j’étais à deux doigts de quitter la salle. Sans rire, les deux tiers des spectateurs parlaient à voix haute.

Pour en revenir à la projection d’hier, ça m’a pris au moins 30 minutes pour rentrer dans le film. Et pourtant, c’était à la fois bien joué et bien écrit. Ça s’appelait Frau Müller muss weg! (Madame Müller doit partir !), de Sönke Wortmann, à qui on doit aussi Le Miracle de Berne. Le récit d’une soirée parents-prof décapante. À rajouter sur la liste des comédies allemandes qui méritent d’être vues !

Au cinéma ?

Publicités

3 réflexions sur “Comédie allemande en Dolby Bavard

  1. IDEM à Francfort… On est toujours étonnés avec mon copain quand les gens continuent de parler alors que le film commence. C’est tellement désagréable ! Et une autre chose qui m’étonne aussi au cinéma, c’est le nombre de choses qu’ils achètent à manger. Moi je me prends un pop-corn une fois sur deux, et encore. Eux c’est le coca XXL (ou Apfelschorle, au choix) avec pop-corn géant, chips, tacos, glace…et tout ça fait aussi du bruit ! Au début j’acceptais, mais maintenant je commence à redouter d’être près de quelqu’un de bruyant. Et c’est terrible quand on adore aller au cinéma, je confirme !

    J'aime

  2. Laurence B. dit :

    Pareil en France, je ne vais plus au cinéma parce que je ne supporte pas l’attitude des gens : les coups dans le fauteuil, les téléphones portables qui sonnent (il y a même des gens qui décrochent parfois) et l’instinct grégaire : dans une salle quasi vide, on va quand même s’installer juste derrière toi. Pour rappel, le film Annabelle a cessé d’être diffusé dans un paquet de salles en France à cause des débordements (en réalité, des gamins qui venaient voir le film pour se marrer en commentant bruyamment) Il existe des séances spéciales pour les enfants : à quand des séances spéciales pour personnes civilisées? (certains diront séance pour vieux cons).

    J'aime

  3. nanetouz dit :

    Alors là je partage à 200% ton impression! À Cologne, j’ai quand même remarqué que ça dépend des cinémas. Ca vaudrait peut-être la peine de faire une étude scientifique pour voir la corrélation entre le type de film, VO ou VA (version allemande), et le type de cinéma… ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Bang !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 40 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :