Quel chantier, Hambourg !

2

3 décembre 2014 par S. Martineau

Il n’y a pas que la télé dans la vie. Je m’en viens vous parler de mon quartier et de ce qui y fait débat ces temps-ci : le manque de transparence dans les projets immobiliers. Alors que les prix du mètre carré, loué ou acheté, grimpent grimpent grimpent…

Il y a quelques jours, plusieurs centaines d’habitants d’Altona manifestaient, en famille, contre le manque de consultation en général et un projet en particulier : un terrain vague utilisé depuis longtemps comme parking doit être transformé prochainement en siège d’une agence de pub’.

Lors de la manifestation nocturne du 21 novembre 2014

Lors de la manifestation nocturne du 21 novembre 2014

Jusque-là, rien de bien terrible. Beaucoup de villes rêveraient de voir arriver 850 emplois (en fait ils n’arrivent pas vraiment, ils changent de quartier). Mais ce qui énerve ces manifestants, c’est qu’à l’origine, les politiques avaient parlé de construire 80 logements, dont 50% de logements sociaux, à ce même endroit.

Un revirement difficile à comprendre, alors que le gouvernement régional (Hambourg est une ville-État) social-démocrate a fait de la construction de logements sa priorité numéro 1.

On apprenait il y a quelques jours que suite à une pétition, aucune nouvelle autorisation ne devait être donnée par les autorités dans ce dossier pendant trois mois. Mais depuis, les voitures ont été chassées du terrain vague, les affiches des « anti » retirées ainsi que les boules de Noël accrochées aux arbres en signe de résistance passive.

D’ailleurs, les arbres aussi ont disparu. Hier soir, des ouvriers achevaient de les tailler en morceaux pour les évacuer.

La semaine passée, les arbres étaient encore debout

La semaine passée, les arbres étaient encore debout

Je ne m’y connais pas trop, mais à première vue, ça a tout l’air d’un Stinkefinger (littéralement un doigt qui pue) adressé aux habitants.

On comprend mal la stratégie politique quand on sait à quel point la question de l’immobilier – que ce soit les prix des loyers ou la peur de voir l’identité des quartiers se perdre – est sensible. La gentrification (Gentrifizierung) est un sujet de conversation quasi-quotidien.

Et à plusieurs reprises ces dernières années, le gouvernement régional a décidé de passer en force, contre les habitants consultés par référendum (une grande passion hambourgeoise, le référendum).

Globalement, les gens que je connais qui s’intéressent à ces affaires – et qui s’informent d’autant plus – ont la nette impression que les règles du jeu évoluent en fonction de critères bien peu transparents.

Ce n’est pas le cas du chantier-sans-fin de l’Elbphilharmonie qui va les tranquilliser. L’ouverture de ce bâtiment de prestige, devant abriter des logements de luxe, un hôtel et surtout une salle de concert philharmonique, était prévue en 2010. On parle maintenant de 2017. Et entre-temps, le budget est passé de 100 millions d’euros environ… à près de 800 millions.

Je ne sais plus ce que dit l’étude PISA sur les compétences en maths des Allemands, mais il y a quelqu’un au bureau d’études qui ne fait pas remonter le niveau…

Le chantier de la "philharmonie de l'Elbe" au bout de la Speicherstadt

Le chantier de la « philharmonie de l’Elbe » au bout de la Speicherstadt

Publicités

2 réflexions sur “Quel chantier, Hambourg !

  1. […] Philharmonie de l’Elbe (Elbphilharmonie) maintenant. Je vous en ai déjà parlé. Ce sera sans doute, dans quelques années, un bâtiment qui rendra fiers les Hambourgeois. […]

    J'aime

  2. […] Pirates évoquent ouvertement des soupçons de corruption dans des projets immobiliers, comme celui que j’évoquais récemment à Ottensen. Ils mettent l’accent également sur les libertés individuelles et dénoncent notamment la […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Bang !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 40 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :